inscrivez-vous à la newsletter

Newsletter

La Louvière
La Louvière Extension du centre-ville
Epicuris
Centre de compétences EPICURIS Formation aux métiers de la bouche
Chevetogne
Domaine provincial de Chevetogne Rénovation du château et nouvelle plaine de jeux

Pôle de la pierre : tout un secteur réuni à Soignies

Date publication: 
22/11/2016

Avec le Pôle de la pierre, la Wallonie compte désormais un Centre d’excellence entièrement dédié au secteur. Inauguré le 14 novembre à Soignies, celui-ci propose des formations autour de tous les métiers de la pierre et entend revaloriser cette filière porteuse d’emplois. Cofinancé par le FEDER et la Wallonie, le site va encore s’agrandir, une seconde phase de travaux étant prévue pour 2017.

Un graveur suivant une formation au Pôle de la pierre

Le Pôle de la pierre, officiellement inauguré le 14 novembre dernier à Soignies, est maintenant opérationnel. Situé sur le site de la Grande Carrière Wincqz, la première phase des travaux est en effet achevée. Débutés en janvier 2015, ceux-ci portaient sur la restauration et la réaffectation d’une partie des bâtiments classés et auront permis de créer bureaux, classe et atelier. De quoi lancer les activités du Centre de formation dédié aux métiers de la pierre, alors que la suite des travaux est déjà sur les rails.

La reconversion du site, inaugurée en présence des ministres wallons Paul Magnette (Ministre-Président), Maxime Prévot (Patrimoine) et Eliane Tillieux (Emploi, Formation) a donc permis de transformer la grande scierie en un atelier équipé pour la taille et tous les métiers de la pierre, tandis que les anciens bureaux accueillent désormais une classe, une cafétéria, un espace de documentation, un espace administratif et une conciergerie. Des travaux qui s’élèvent à près de 3,5 millions d’euros.

Le nouvel atelier du Pôle de la pierreLes nouveaux bureaux du Pôle de la pierreExtraction, restauration, taille, sculpture ou encore gravure de la pierre font ainsi partie des formations dispensées au Pôle de la pierre, en partenariat avec le FOREM, l’IFAPME et le CEFOMEPI (Centre de formation aux métiers de la pierre). But avoué : créer une véritable filière de la pierre en Wallonie, en revalorisant et en concentrant les métiers du secteur dans ce lieu emblématique. Le site n’a en effet pas été choisi par hasard, Soignies étant reconnu pour sa pierre bleue, avec les Carrières du Hainaut à proximité.

Une classe, située à côté de l'atelier du Pôle de la pierreUn tailleur de pierre en formation au Pôle de la pierreUn graveur en formation au Pôle de la pierre

Une formidable carte de visite

« Le bien classé n’est plus perçu comme une charge mais au contraire comme un point d’appui, argumente en outre Maxime Prévot. Ces bâtiments historiques [de la Grande Carrière Wincqz, NDLR] seront un lieu stimulant pour les stagiaires, une formidable carte de visite, et l’expression d’un projet vraiment porteur de sens ». Le secteur de la pierre couvre en effet pas moins de 4.000 emplois directs et indirects, le patrimoine comprenant la majorité d’entre eux. La Wallonie entend donc le soutenir par le biais de synergies et de projet transfrontaliers.

Les travaux de rénovation du Pôle de la pierre ont été cofinancés par le FEDER et la WallonieLa seconde phase des travaux de rénovation du Pôle de la pierre est prévue pour 2017

La seconde phase des travaux, prévue pour l’automne 2017, concernera la restauration des autres bâtiments classés du site, ainsi que la construction d’un nouveau. Ceux-ci abriteront des ateliers et classes supplémentaires, une salle de dessin et une cafétéria. S’élevant à 2 millions d’euros, ces travaux bénéficieront également d’un cofinancement FEDER-Wallonie. À ceux-ci s’ajouteront enfin 450 000 € d’équipements (outils informatiques, outillage électrique et pneumatique pour la taille de pierre, cabines de dépoussiérage) acquis avec l’aide de subsides européens.