Achat de lien : bonne ou mauvaise stratégie de netlinking ?

Le netlinking est un pilier essentiel du référencement naturel. Il consiste à obtenir des liens retours (backlinks) provenant d’autres sites et redirigeant vers le vôtre. Cette pratique vise à développer votre notoriété auprès des moteurs de recherche et à accroître votre popularité auprès des internautes. Il existe plusieurs techniques pour obtenir des backlinks au nombre desquelles figure l’achat de lien. Est-ce une stratégie fiable ? Cet article vous en dit un peu plus sur le sujet.

En quoi consiste l’achat de lien et quel est son but ?

L’achat de lien encore appelé « paid linking » est une stratégie de netlinking qui consiste à payer les propriétaires de sites ayant une plus grande autorité que le vôtre afin d’obtenir des liens entrants. Cette technique est le plus souvent utilisée lorsque le site est encore à ses débuts et qu’il n’a pas encore développé son audience.

Le principal but de cette pratique est d’accroître votre notoriété auprès de Google afin qu’il améliore votre positionnement et par ricochet votre visibilité auprès des internautes. Il s’agit en effet d’une astuce rapide et efficace pour gagner des milliers de prospects en vue de les convertir en clients.

Obtenir des backlinks naturels nécessite que vous travailliez beaucoup votre SEO. Des semaines voire des mois peuvent s’écouler avant que vous n’obteniez les premiers résultats. À l’inverse, acheter des liens vous fera gagner un temps considérable d’autant plus que le résultat est souvent très satisfaisant, même s’il est de courte durée.

Comment faire un achat de lien ?

Pour faire l’achat de lien, il est souvent conseillé de passer par une agence de netlinking pour être sûr d’obtenir des liens de qualité. En effet, les arnaques ne sont pas rares et vous pourriez bien tomber sur des personnes de moralité douteuse. Vous devez donc redoubler de vigilance au moment de l’achat et vérifier quelques éléments sur le site de provenance. Il s’agit par exemple de :

  • son Trust Flow (indice de confiance) qui doit être supérieur au vôtre ;Création de lien
  • son Page Rank (indice de popularité) qui doit être supérieur au vôtre ;
  • la thématique qu’il développe qui doit être complémentaire au vôtre ;
  • le lien obtenu qui ne doit pas être configuré en « NoFllow » ;
  • etc.

Lorsque vous passez par une agence, il s’agira le plus souvent d’un site de référence ou d’un blog d’autorité. Vous ne devriez donc pas avoir de problèmes de façon générale. Toutefois, la confiance n’exclut pas le contrôle.

Quel risque y a-t-il à utiliser cette technique ?

Bien qu’il s’agisse d’un moyen rapide et efficace pour augmenter sa visibilité sur internet, l’achat de lien est une technique vue d’un très mauvais œil par Google. Il estime que c’est une manière de « dribler » ses logarithmes qui sont censés récompenser les backlinks naturels et non les payants. Il considère d’ailleurs ces backlinks comme étant de faible autorité, car ils ne proviennent pas d’internautes franchement intéressés par le contenu partagé.

Malgré cette interdiction, l’achat de lien est une technique de plus en plus utilisée de nos jours. Il s’agit là d’un jeu dangereux qui peut coûter très cher si Google arrivait à découvrir le pot aux roses. De lourdes pénalités peuvent être infligées aussi bien aux acheteurs qu’aux vendeurs. L’exemple le plus typique est celui de la plateforme Buzzea qui a été obligé de fermer en 2014, à cause des lourdes pénalités qu’elle avait reçues parce qu’elle mettait en relation des marques et des influenceurs pour l’achat de liens.Achat de lien

Si aujourd’hui, les mesures de répression ne sont plus autant drastiques, il convient tout de même de faire preuve de prudence et de ne pas utiliser de façon systématique cette technique. Il vaut mieux miser beaucoup plus sur le référencement naturel en optimisant son contenu et en utilisant des techniques de netlinking de type White Hat SEO. Il s’agit entre autres du Link Baiting, des échanges de liens, du guest blogging, des Private Blog Network ou encore des partages sur les réseaux sociaux.

Conclusion

Retenez que l’achat de liens est une stratégie de netlinking interdite par Google. Bien qu’elle soit couramment utilisée du fait de son efficacité et de sa rapidité, il vaut mieux ne pas baser toute sa stratégie sur cette pratique. Les backlinks obtenus naturellement sont plus durables et ont une meilleure d’autorité.